Bienvenue sur 1001 Intérims | 20 septembre 2021

Fiches Métiers Intérim - Second/seconde de balance (boucherie)

Votre orientation
Nous vous proposons 1635 fiches métiers pour vous aider dans votre orientation professionnelle.
Consultez aussi nos articles de presse concernant l'actualité.
Offres d'emploi
Il y a actuellement 66 offres d'emploi dans ce secteur d'activité. Cliquez sur le lien ci-dessus pour les consulter.
Fiches Métiers Intérim - Second/seconde de balance (boucherie)
Second/seconde de balance (boucherie)

Définition de l'emploi/métier
Prépare des produits carnés à partir de carcasses ou de morceaux de découpe d'animaux de boucherie. Peut spécialiser son activité soit en fonction de la viande travaillée (boeuf, porc, mouton, cheval, volailles...), soit en fonction des morceaux traités (abats...).
Peut fabriquer des produits de charcuterie (pâtés, saucisses, terrines...) et des produits "traiteur" (quiches, pizzas, plats cuisinés...).
Peut assurer des tâches de vente et de conseil à la clientèle. Utilise fréquemment des équipements mécanisés (hachoirs, cutters...).
Met en oeuvre des techniques de conservation (froid, chaud, vide).

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier
L'emploi/métier s'exerce en laboratoire ou en magasin, au contact du public, en station debout, de manière isolée ou au sein d'une équipe organisée en postes de travail. Dans les entreprises artisanales ou commerciales, une partie du repos hebdomadaire se prend en semaine. Les horaires de travail sont le plus souvent dépendants des heures d'ouverture à la clientèle. L'activité peut débuter le matin avant six heures et occasionner des déplacements (marchés). Dans les grandes et moyennes surfaces, le travail peut être posté ou les horaires peuvent être discontinus.

Formation et expérience
L'apprentissage constitue une forme fréquente d'accès à l'emploi/métier. Dans l'ensemble des entreprises artisanales et commerciales, l'accès direct est possible avec une formation de niveau V (CAP préparateur de produits carnés). Une expérience professionnelle et une formation de type brevet professionnel, brevet de maîtrise, stages de perfectionnement, mention "traiteur" complémentaire au CAP, facilitent l'embauche.

Source : ANPE